L’Amour à l’espagnole


commentaire de l’œuvre L’Amour à l’espagnole (1773) e Jean-Baptiste Leprince par Ariane James-Sarazin Directeur et Conservateur en chef des Musées d’Angers.